Conférence du Docteur ROQUET

22 Mars 2019

Conférence sur le thème de la Dégénérescence maculaire liée à l'âge, et présentation des techniques de locomotion par une psychomotricienne spécialisée

l'extérieur de la Maison de l'Oradou

Bénéficiaires, bénévoles de l'AVH, et personnes extérieures sont venus assister à la conférence du Dr W. ROQUET ce jeudi 21 mars 2019, à la Maison de l'Oradou.

Cet ophtalmologiste a fait le point sur les connaissances actuelles à propos de la DMLA. Entre 10 et 15 % des personnes âgées de 75 ans et plus seront atteintes par la maladie dans les prochaines années. Il existe deux types de DMLA, l'une "sèche", l'autre "humide" (moins frèquente).

La DMLA humide est la conséquence d'un problème de vascularisation de l'oeil. Soignée rapidement il existe des traitements efficaces qui protègent la vue, mais nécessitent néanmoins un suivi régulier.

Dans l'état actuel des connaissances la DMLA sèche n'a pas de traitement satisfaisant ; cependant l'évolution de la maladie est très lente. Par ailleurs, le Dr ROQUET précise que seule la partie centrale de la rétine (macula) est atteinte. Les malades conservent une vision partielle, et doivent apprendre à utiliser leur rétine périphérique. Seule la capacité de lecture de près est atteinte.

L'usage de la canne blanche est recommandée pour tous les mal / non voyants pour faciliter les déplacements dans un milieu hostile tel que les rues de nos villes. Le petit film présenté par Sandrine GUEDON a permis à tous les participants de comprendre les difficultés que doivent surmonter chaque jour les personnes concernées.

Michèle B